Articles tagués : quotidien

Notre quotidien/ our daily routine

Certains se demandent quel est notre quotidien, car malgrès nos articles journaliers, nous ne décrivons pas forcement nos journées dans tous les détails.

Typiquement, nous nous réveillons en bivouac entre 5h30 et 6h du matin. L’une prépare le petit déjeuner: faire chauffer l’eau pour le café et le muesli que nous agrémentons de noix, de lait condensé non sucré et de fruits. L’autre replie la tente et range les affaires.

Puis nous roulons, en s’arrêtant fréquemment pour les poses pipi. Le vélo couché a le réel désavantage de nous donner une envie de pipi à cause de la position assise. Nous faisons une première pose vers les 10h30 pour un petit casse croûte. Puis nous continuons jusqu’à 12-13h pour déjeuner. Normalement, nous essayons de faire 40-50kms avant midi.

L’après-midi nous roulons également, en faisant une petite pose vers les 16-17h. Souvent, il nous faut trouver dans la journée un supermarché ou alors la wifi. Pour trouver la wifi gratuit (et une prise si possible) nous demandons à un commerce, ou alors nous allons au McDo. Contrairement à la France, il n’est pas forcément nécessaire de consommer pour utiliser une table et la wifi, même dans les cafés. Une pause internet nous prend généralement une heure.

Vers 17h-18h, il nous faut trouver de l’eau pour le bivouac. Nous avons 2 bouteilles de 1,25l et 2 poches pliables de 1l. Avec nos gourdes vélos cela nous fait presque 7 litres. Cela fait beaucoup d’eau et en général, nous n’avons besoin que de la moitié, mais si nous n’avons pas un point d’eau pour se laver, cela est nécessaire.

Pour se laver nous essayons de trouver un lac ou une rivière pour nous baigner, soit dans l’après-midi ou le soir au bivouac. Le linge est fait si nécessaire au même moment à condition que la météo soit bonne pour être sûre qu’il sèche.

Pour le bivouac, nous n’avons pas beaucoup sollicité les locaux, à part quelques fois quand nous ne trouvions pas d’endroit facilement. Avec le bivouac sauvage, nous avons l’avantage de pouvoir nous poser quand nous le souhaitons, être tranquille et se coucher quand nous le souhaitons (entre 21 et 22h). Chez l’habitant, nous avons des belles rencontres, et plus de confort, mais nous ne sommes pas « chez nous ». Nous aimons donc bien alterner entre ses deux types d’hébergement.

Comme pour le matin, nous nous partageons les tâches, l’une à la cuisine du soir et l’autre à monter la tente et le couchage. Le diner est généralement composé d’un féculent (riz, pâtes ou purée) et d’une protéine.

Pour le blog, Alex s’occupe d’écrire les articles soit le soir au bivouac, s’il n’est pas trop tard, ou alors pendant la journée, ce qui nous oblige à nous arrêter. Aux Pays-Bas nous avions acheté une carte SIM avec un forfait 3G qui nous permettait de mettre à jour le blog quand nous le souhaitions. Mais cela reviendrait trop cher pour les pays que nous traversons en quelques jours. Il faudra donc attendre la Norvège avant de reprendre un forfait.

A few of our readers have been asking about our daily routine.  Despite posts about our adventures, we don’t necessarily go into the more mundane details.  Lire la suite

Publicités
Catégories : 1 Aller Vélo, 2015-2016 - Cyclo/Rando Norvège | Étiquettes : , , , , , , , , | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.